logo agrihotte

Objectifs
Historique
Statuts
Le film de l'Agrihotte
Les producteurs
Conseils pour la conservation
Recettes
Produits à découvrir
Distribution de la hotte
Qu'est-ce que l'agriculture contractuelle ?
Des exemples en Suisse
Des exemples dans le monde

Agriculture contractuelle >> Qu’est-ce que l’agriculture contractuelle ?

Qu’est-ce que l’agriculture contractuelle ?

Un projet d’agriculture contractuelle naît lorsqu’un groupe de consommateurs établit un contrat avec des agriculteurs pour une saison ou plus. Ce contrat donne droit à différents produits définis au préalable et livrés selon entente. Par exemple, il est possible de faire un contrat pour deux « paniers », livrés en automne, avec différents produits non périssables ( huile, vinaigre, pommes, jus de pommes, saucisses, miel, confitures, etc). D’autres contrats peuvent être envisagés incluant des fruits et légumes livrés chaque semaine.

Plusieurs avantages de l’agriculture contractuelle sont à relever. Du côté des agriculteurs, elle stimule la production d’aliments pour les habitants de la région, tout en revalorisant les métiers de la paysannerie. Elle favorise également la maîtrise et la connaissance de la chaîne alimentaire de la production à la consommation. De plus, elle se préoccupe des effets à long terme des moyens de production sur l’agriculture, sur la santé des humains et sur l’environnement car elle pousse les agriculteurs à avoir une réflexion sur leurs modes de production.

Du côté des consommateurs, elle nourrit le débat sur l’alimentation et les encourage à manger des produits de la région. En outre, elle défend le droit des consommateurs à choisir ce qu’ils mangent, tout en sachant comment, par qui et dans quelles conditions la nourriture a été produite. Les consommateurs jouissent donc de produits d’excellente qualité favorable à leur santé dont ils connaissent les modes de production raisonnée et la provenance. De plus, elle permet de (re)créer des liens avec l’agriculture de la région en développant des relations avec les producteurs et pousse ainsi à la pérennité d’une agriculture régionale.

Contrairement à la grande distribution, les consommateurs qui adhèrent à une structure d’agriculture contractuelle, quelle que soit sa forme, accordent moins d’importance au calibrage des aliments. De ce fait, tout ce qui est produit est consommé (alors que dans l’autre cas c’est peut-être jusqu’à 60% de la récolte qui reste au champ). Ce principe est très valorisant pour le producteur et permet d’autre part de diminuer le prix des denrées en reportant les coûts sur la totalité de la production.

Dès lors, le prix du panier peut être fixé de manière équitable. Il permet ainsi au producteur de couvrir ses frais de production et de dégager un revenu décent, tout en étant abordable pour le consommateur. Il est en général proche voire inférieur à celui d’un panier composé de la même manière en grande surface, tout en ayant une qualité nutritionnelle et gustative supérieure. Un tel prix peut être obtenu du fait de l’absence de gâchis au niveau des produits, de l’absence d’intermédiaires entre les producteurs et les consommateurs, et d’un emballage minimal voire absent.

Accueil - Recherche - Contact - Plan du site - Accès Membres